Petites annonces.

À vendre: parachute. Utilisé une seule fois. Jamais ouvert. À peine taché.

Ciel!

On peut tomber du ciel, parfois. Littéralement!
Je connais une fille à qui c'est arrivé...
Parachutiste enragée, bien sûr!

Un jour de spectacle aérien.
Les sauts de démonstration sont retardés: il pleut.
La pluie s'arrête.
Quelques gouttes encore.
L'avion décolle.
On monte.
Altitude de saut.
On approche de la cible.
Debout dans la porte.
Vas-y!
Allume le fumigène.
Chute libre.
...
Surveille l'altimètre.
Temps! Tire la cordelle d'ouverture.
Rien.
Merde! Le pépin refuse de s'ouvrir.
Pas de panique: tire à nouveau la cordelle.
Rien ne se passe.
Pas de panique: ouvre le sac du parachute ventral.
Le parachute sort, se met en torche.
Pas de panique: coup d'oeil à l'altimètre.
Reste encore du temps avant d'atterrir.
Tire sur les suspentes du ventral, atteint le tissu, glisse son bras entre deux moitiés des cordes, commence à déployer le pépin à la main.
...
Brusquement le pépin se gonfle comme un ballon. S'arrache à ses doigts. Merde!
Vive douleur au bras, sensation d'arrachage, choc extrêmement brutal à hauteur du bassin, impression d'écrasement, la tête lui rentre entre les épaules, tout se met à tourner, des branches volent dans tous les sens, sapin?
Trou noir.
...
Se réveille.
Mal partout.
Suspendue aux cordes de son ventral.
Entourée d'arbres. Des sapins.
Les pieds à 30 cm du sol.
Vivante!
...
Du bruit.
Des cris.
Un gros chien qui fonce vers elle.
Un berger allemand.
Son toutou.
En laisse.
Au bout de la laisse, un nounours barbu, qui galope: le copain à qui elle avait confié le toutou avant de grimper dans l'avion.
La décroche du sapin que son ventral a coiffé.
...
Ne l'a pas embrassée, ne lui a pas demandé sa main: timide.
Aurait dû: elle était mignonne.
Aurait pu: elle était si heureuse de le revoir, elle aurait sûrement dit oui.
Elle aussi a eu envie, mais elle non plus n'a pas osé: timide.
Dommage! Ils auraient été heureux ensemble, le toutou, le barbu et la jolie fille tombée des nues.
...
Bien des années plus tard, plus vraiment tombé de la dernière pluie, le barbu a écrit cette histoire.
Bonjour, jolie Sabine!
Je t'aime, tu sais...


Copyright © 1998, ÉcoSystématica inc.